Petit éventail des techniques utilisées en consultation individuelle

La Sophrologie

 sophro-1.jpg

Qu'est-ce que c'est ?

Cette méthode a pour ambition de comprendre la personne dans sa globalité afin de lui apporter des solutions l'aidant à vivre sa vie de façon harmonieuse. Ethymologiquement le mot est issu des termes grecs: " Sos " (harmonie), " Phren " (esprit, conscience) et " Logos " (étude, discours), qui signifient : " étude de la conscience en harmonie " 

Les principes de base 

La Sophrologie s'appuie sur des relaxations (statiques et dynamiques) qui permettent d'accéder à un niveau de conscience très particulier, proche de l'état méditatif. Ces relaxations consistent en une détente auto-produite du physique et du mental. Le principe est simple: il s'agit d'amener le potentiel d'action des muscles proche de zéro de manière à mettre au repos les territoires cérébraux correspondant.

Cela induit immédiatement des modifications physiologiques:

- Harmonisation respiratoire.

- Normalisation du débit cardiaque.

- Diminution du taux d'acide lactique dans le sang.

- Déconnexion générale du système nerveux parasympathique.

- Emission d'ondes alpha entraînant une détente mentale.

Appelé " sophronisation ", le changement induit permet à l'esprit de ne plus s'identifier à ses supports (corps et mental) afin d'explorer d'autres espaces de la conscience.

La personne se sent souvent dans un état intermédiaire entre la veille et le sommeil, l'activité électrique de son cerveau se modifie (celui-ci émet des ondes alpha) et elle ne perçoit plus l'écoulement temporel de la même manière. En utilisant les propriétés de cet état, on dynamise le potentiel personnel tout en accédant aux blocages ou aux souvenirs traumatiques de manière à s'en libérer. Le sujet peut aussi vivre au présent des situations positives du passé de manière à gérer son stress ou à se projeter dans le futur de façon optimale (et préparer des examens, des entretiens, une naissance, une compétition ou tout autre évènement à venir). Particulièrement vaste, l'exploration de cette zone s'accompagne de toutes les techniques d'induction ou de suggestion thérapeutique. 

En somme, par le biais de relaxations, associés à des exercices corporels, ainsi que par des inductions positives, accompagnées d'exercices de visualisations, la sophrologie permet de renforcer le potentiel de chaque individu et de le conduire au bien-être.

Les origines

Le fondateur de la sophrologie se nomme Alfonso Caycédo, neuropsychiatre espagnol qui se détourna des pratiques en usage dans les années 50/60 (coma insulinique, électrochocs, expérimentations médicamenteuses ...). Rencontrant le Dr André Cuvelier, de l'Ecole hypnologique de Nancy, lui-même disciple d'Emile Coué (le créateur de la Pensée positive), Caycédo commenca par utiliser l'hypnose. Mesurant cependant les limites de cette technique sur le plan pratique et social (dévalorisation liée aux pratiques occultes ou aux phénomènes de foire), il créa une méthode sur de nouvelles bases en fondant en 1960, le 1er département de Sophrologie clinique à l'hôpital Santa Isabel de Madrid. Il s'interressa notamment au yoga et découvrit les principes de l'Ecole phénoménologique existentielle dont il tira les bases fondamentales de la sophrologie. Se familiarisant  avec le Zen, il intégra également des techniques pratiquées par les moines tibétains et fit la synthèse de certains travaux occidentaux (notamment de Schultz et Jacobson en matière de relaxation) pour organiser le concept de Sophrologie.


L'E.F.T.

Qu'est-ce que c'est ?

L'E.F.T. (Emotional Freedom Techniques) est une technique visant à se libérer des émotions négatives.

Si l'émotion est en lien avec le passé, la mémoire de l'évènement perdure mais la charge émotive qui l'accompagnait disparaît. L'E.F.T. se révèle aussi efficace lorsque l'émotion négative est reliée à un évènement à venir (peur liée à un examen, appréhension d'une discussion, stress lié à un rendez-vous ...). Dans ce cas, la conscience de " l'épreuve " demeure mais l'angoisse disparaît. J'utilise pour ma part un protocole de base pour mettre fin aux scénarios répétitifs en modifiant certaines croyances. En effet, qu'ils soient d'ordre affectif, matériel ou qu'ils s'expriment dans notre corps sous forme de maladie, nos problèmes sont liés à notre perception du monde. Si nous modifons celle-ci, notre vie change !

Comment ça fonctionne ?

La technique consiste à tapoter doucement mais fermement sur certaines zones du corps en formulant à voix haute des phrases très précises.

Une quinzaine de points situés sur les méridiens sont ainsi stimulés à l'aide de l'index et du majeur.

Pour ma part, je divise le travail en 3 phases:

- Formulation de l'émotion négative, du sentiment, de la sensation physique ou du problème rencontré.

- Acceptation complète de l'émotion, du sentiment, de la sensation ou du problème.

- Formulation de l'état désiré (selon la règle 3 " P " : la phrase est prononcée au présent, de façon positive et précise).

Une échelle mesurant le degré d'inconfort est nécessaire avant et après le travail afin d'évaluer la modification du ressenti.

Simple et efficace, cette méthode est à la fois rapide, ludique et accessible à tous.

D'où ça vient ?

La connaissance et le travail sur les méridiens est très ancienne, notamment en Asie, où se sont développés l'acupuncture et le shiatsu. En Occident, l'utilisation des mains pour soulager, stimuler ou soigner était également répandue avant le développement de la médecine moderne.

La technique dite de l'E.F.T. est en revanche relativement récente. Reprenant les travaux du fondateur de la Kinésiologie appliquée (le Dr Georges Goodheart), un psychiatre australien nommé John Diamond eut l'idée de combiner des affirmations positives à certains points d'acupuncture afin de soulager les problèmes émotionnels. Au début des années 80, le psychologue John Callahan perfectionna cette méthode en invitant ses patients à tapoter sur certains points tout en se concentrant sur un problème émotionnel précis. Par la suite, le coach américain Gary Craig simplifia la procédure qui consistait à tester les muscles pour connaître les points d'acupuncture appropriés à chaque émotion. Il proposa en effet de stimuler tous les points correspondant aux méridiens de manière à rendre le protocole accessible à un large public.


La Structure énergétique du Corps

   stage-tissu-energetique-2.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

Dans certains cas, pour libérer une personne de ses blocages, j'interviens sur le tissu énergétique du corps.

Le tissu énergétique du corps

Comme tout ce qui existe, l'être humain est constitué d'énergie. Pour représenter les chemins empruntés par cette énergie, de nombreuses traditions ont évoqué des lignes imaginaires semblables au maillage d'un tissu qui traversent le corps de part et d'autre. Ces lignes forment la structure énergétique du corps. Lorsque cette circulation énergétique est perturbée, s'ensuivent sensations de mal-être, stress, dépression ou maladies.

Les sources de perturbation

Les émotions sont souvent responsables de ces perturbations.

Contrairement aux animaux, l'être humain a la possibilité d'en différer l'expression, ce qui offre des avantages (le contexte n'offre pas toujours la possibilité de les exprimer) mais entraîne aussi des complications lorsque le phénomène perdure dans le temps. Une petite phrase résume ce processus: " si je n'exprime pas une émotion, je l'imprime, si je reste dans l'imprime je déprime, si je pousse la déprime, je me supprime ". Lorsqu'elle n'est pas libérée, une émotion peut ainsi se cristalliser dans le corps et bloquer la circulation énergétique, formant ce qu'on appelle couramment un " noeud " à un endroit précis. Des phénomènes physiques parasitent également la circulation énergétique du corps (environnement négatif, champs électromagnétiques, ondes de forme, métaux ...). De même, le corps conserve en mémoire le souvenir de certains traumatismes physiques (avortements, accidents, viols, chutes, interventions chirurgicales ...). Certaines personne se retrouvent aussi nouées par les émotions des autres ou prisonniers de systèmes de croyances qui entraînent à leur tour des effets négatifs pour leur équilibre.

Le rééquilibrage énergétique

Pour libérer l'organisme de ces " noeuds " ou de ces " mémoires négatives ", je pose mes mains en plusieurs endroits de manière à entrer en résonance avec les mouvements ondulatoires propres à chaque individu. En cas de dysharmonie ou de blocage, j'induis un mouvement très subtil pour faire disparaître l'obstacle. Tel un plombier qui nettoie, purge, entretient, répare ou change la tuyauterie, j'agis sur les axes de communication de corps de manière à améliorer la qualité de circulation. Lorsque je retire un " noeud " ,  il demeure souvent une "empreinte " dans la zone où s'exerçait le blocage. Sans correctif, il est possible qu'un autre " noeud " se forme au même endroit. A ce moment là, j'utilise une énergie très précise pour effacer cette mémoire traumatique. 

Le déroulement d'une séance

La personne reste habillée et s'allonge sur le dos pendant une trentaine de minutes. Le travail déclenche souvent des réactions physiques et émotionnelles: mouvements corporels, contractions musculaires, sensations de chaleur, picotements, pleurs, éclats de rires ... Très fréquemment, les sensations sont celles d'un grand bien-être: légèreté, douceur, paix ...

Lorsque les émotions se libèrent, elles s'accompagnent toujours de prises de conscience qui induisent des changements positifs: amélioration du sommeil, vitalité retrouvée, guérison accélérée ...

Cette technique ne repose pas sur une action mécanique, elle s'appuie uniquement sur ma capacité à entrer en résonance avec le mouvement vibratoire d'une personne puis d'accompagner, d'amplifier ou d'induire la vibration dont elle a besoin. En aucun cas, il ne s'agit pour moi d'établir un diagnostic. Je travaille dans la globalité. Libre à la personne de donner elle-même du sens vis à vis de ce qu'elle ressent ou des changements qu'elle constate.

Origines

Dans de nombreuses civilisations, et notamment chez les chamans d'Amérique du Sud, la circulation énergétique du corps a été comparée à une trame le traversant de part et d'autre. En Asie, on désigne sous le terme de " nadis " des lignes reliant certains centres énergétiques appelés " chakras ".

Comparables à des ondes radio et perceptibles sous forme de vibrations sinusoïdales, ces lignes imaginaires rejoignent d'ailleurs certaines théories avancées en physique quantique. Pour simplifier, plus les chercheurs se rapprochent de l'infiniment petit, plus ils s'éloignent de la matière et perçoivent une énergie circulant de manière ondulatoire ...

Il existe différentes techniques permettant d'agir sur ce quadrillage énergétique. J'utilise pour ma part un protocole de base que je transmets lors de mes formations.